Partenaire : le projet de Mémorial national aux victimes de l’esclavage de CM 98

Le Comité Marche du 23 Mai 1998 (CM98) est une association mémorielle antillaise dont l’objectif est de : Réhabiliter, honorer et défendre la mémoire des victimes de l’esclavage colonial.

L’ÉDIFICATION AU JARDIN DES TUILERIES DU MÉMORIAL NATIONAL EN HOMMAGE AUX VICTIMES DE L’ESCLAVAGE

L’idée de ce Mémorial est attachée à l’histoire de la République : il exposerait les 200 000 prénoms, noms et matricules des Guadeloupéens, Guyanais, Martiniquais et Réunionnais affranchis à la suite du décret du 27 avril 1848 abolissant l’esclavage dans les colonies françaises. Ces noms seraient répartis sur 200 plaques de verre situées à l’entrée des jardins des Tuileries, à Paris. Ce projet serait réalisé sous maîtrise d’ouvrage du Comité Marche du 23 Mai 1998 (CM98), qui, depuis vingt ans, s’est engagé dans un travail mémoriel en direction des descendants d’esclaves français, avec l’appui de l’État et des collectivités territoriales intéressées.

UNE ÉTAPE DÉCISIVE EST FRANCHIE

Le 05 juin 2020, les Ministères de l’Outre-mer et de la Culture, a publié un appel d’offres pour la conception, réalisation et installation d’une œuvre d’art en hommage aux victimes de l’esclavage au sein du Jardin des Tuileries, sur lequel seront gravés de manière permanente, les noms et prénoms des quelque 200 000 esclaves affranchis en Guadeloupe, en Guyane, à la Martinique et à la Réunion par le décret d’abolition du 27 Avril 1848. Une première étape dans la matérialisation du projet du Comité Marche du 23 Mai 1998 (CM98)

EN SAVOIR+ sur : http://cm98.fr/