La Coque Nomade

Depuis plusieurs années, le projet La Fraternité a été pensé, réfléchi par des acteurs associatifs de Nantes, de toutes origines et de tous horizons socio-professionnels.

Un projet ambitieux…

L’idée initiale portait sur la reconstruction d’un bateau négrier navigant comme objet pédagogique, capable de porter la connaissance dans tous les ports de l’Atlantique et, peut-être, au-delà. Cette idée était séduisante mais elle se heurtait à des difficultés de réalisation, financières et techniques, sans parler des contraintes de l’exploitation future d’un bâtiment flottant, réplique d’un navire du XVIIIe siècle.

qui évolue …

Aujourd’hui, le projet a évolué dans sa forme : il ne s’agit plus de construire un bateau capable de naviguer sur l’Atlantique mais d’élaborer une « coque nomade » qui se présentera comme une évocation pédagogique d’un bateau négrier du XVIIIe siècle, ce contenant à l’échelle 1 étant lui-même un objet de connaissance historique sur les conditions de la traite négrière.

Cette coque sera constituée d’éléments démontables permettant l’itinérance en tous lieux, sur l’espace public d’une ville ou ailleurs, en fonction de la demande.

en gardant le cap !

Car, au-delà de la forme de la « coque nomade », l’objectif principal est resté le même qu’à l’origine du projet : aller à la rencontre du public, en France, en Europe mais aussi sur le continent américain, en proposant un contenu relatif à l’histoire de l’esclavage, des origines à nos jours.

 

 

 

 

Non pas un musée mais un centre d’interprétation itinérant.  Cette coque nomade sera en effet un vecteur de diffusion de la connaissance sur ce que fut l’ignominie de la traite négrière mais aussi sur l’analyse des mécanismes de notre société qui voit perdurer des formes contemporaines d’esclavage en différents lieux de la planète.